Vaccins: la directrice de l’EMA appelle à la solidarité internationale

La directrice de l’Agence européenne du médicament (EMA) a appelé vendredi à ce que “le monde entier” ait accès aux vaccins anti-Covid, alors qu’est attendue une promesse des grandes puissances du G7 de fournir un milliard de doses aux plus démunis.Emer Cooke a également assuré lors d’un entretien à l’AFP que le régulateur européen reste confiant en ce qui concerne l’efficacité des vaccins anti-Covid face aux variants en circulation, tout en notant que la situation pouvait “évoluer rapidement”.Les dirigeants du G7 devraient formaliser lors de leur sommet de Carbis Bay, en Angleterre, une promesse de fournir un milliard de doses aux plus démunis, un geste jugé encourageant mais insuffisant pour plusieurs ONG vendredi.”Cela ne relève pas de la compétence de l’EMA, je ne peux donc parler que d’un point de vue personnel, et je pense vraiment que nous devons garantir la disponibilité et l’accès [des vaccins] dans le monde entier, et pas seulement dans les pays qui ont les moyens de les payer”, a déclaré Mme Cooke.Après un démarrage difficile, la campagne de vaccination a finalement décollé dans l’UE, entre autres grâce à l’autorisation depuis décembre par le régulateur des vaccins Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.”Je pensais que nous serions bien moins loin que là où nous sommes aujourd’hui. Le fait que nous ayons quatre vaccins alors que la pandémie a été déclarée il y a 15 mois est exceptionnel”, s’est félicitée l’Irlandaise, arrivée à la tête de l’EMA en novembre 2020, lorsque l’UE était dans l’attente de l’autorisation des vaccins.- “Efficaces contre les variants” -L’émergence de variants suscite aujourd’hui de nombreuses inquiétudes, particulièrement le variant Delta, identifié pour la première fois en Inde.”Jusqu’à présent, nous sommes convaincus que les vaccins restent efficaces contre les variants en circulation, mais la situation peut évoluer rapidement”, a noté Mme Cooke.Elle a assuré que l’EMA collaborait avec les fabricants des vaccins pour s’assurer que les sérums restent efficaces face aux variants.AstraZeneca et Johnson & Johnson, deux vaccins basés sur la même technologie autorisés par l’EMA, ont fait l’objet de nombreuses critiques pour avoir provoqué des rares cas de caillots sanguins.En outre, le régulateur européen a par précaution vendredi recommandé de ne pas délivrer un lot de vaccins Johnson & Johnson, après qu’un lot de sérums a été contaminé par un produit dédié à un autre vaccin aux Etats-Unis.”Ce n’est bien sûr pas une situation qui nous satisfait”, a déploré Mme Cooke tout en se montrant optimiste sur le fait que la situation pourrait se régler “en juillet ou en aout”. Pour elle, ces problèmes n’affecteront pas la confiance du public envers les vaccins, et montrent plutôt que le système de régulation “fonctionne”. Les données d’autres vaccins sont en ce moment évaluées par le régulateur européen, y compris des sérums russe et chinois qui sont déjà administrés dans de nombreux pays à travers le monde. Des responsables russes se sont cette semaine dits “optimistes” sur l’autorisation du vaccin Spoutnik V par l’EMA et ont mis en garde contre une “politisation” du processus. En réponse à ces critiques, Mme Cooke a assuré que l’agence basée à Amsterdam, “évalue chaque vaccin sur ses mérites scientifique, selon un processus indépendant qui n’est pas influencé par la politique”. Mme Cooke n’a pas donné de précision sur la date à laquelle le verdict sur l’autorisation des vaccins CureVac, Novavax et Sinovac pouvait être attendu.

The post Vaccins: la directrice de l’EMA appelle à la solidarité internationale first appeared on ProcuRSS.eu.

To Top