Virus: record de plus de 4.000 morts par jour en Inde, le pape pour une levée temporaire des brevets sur les vaccins

L’Inde a enregistré un nouveau record macabre samedi avec plus de 4.000 morts en 24 heures, pour la première fois depuis le début de la pandémie de coronavirus, tandis que le pape s’est prononcé pour une levée temporaire des brevets sur les vaccins pour accélérer leur diffusion dans les pays pauvres.Le géant asiatique de 1,3 milliard d’habitants a enregistré 4.197 nouveaux décès en une seule journée, ce qui porte le bilan total à 238.270 morts depuis le début de la pandémie. En dépit de l’aide internationale, des patients continuent de mourir aux portes d’hôpitaux submergés. Et, selon les spécialistes, le pire est encore à venir, avec un pic épidémique attendu d’ici à plusieurs semaines. Si la situation se stabilise dans les grandes villes comme New Delhi ou Bombay, qui ont reçu des approvisionnements supplémentaires en oxygène – en grande partie de l’étranger – c’est maintenant dans les zones rurales du sud du pays que la propagation du virus est la plus rapide.La région du Karnataka, où se trouve le grand centre d’industries technologiques de Bangalore, a décrété un confinement de deux semaines à partir de lundi. Un confinement pour une semaine entre également en vigueur samedi dans l’Etat du Kerala (sud-ouest) alors qu’un confinement de dix jours sera imposé à partir de lundi au Tamil Nadu.La situation se dégrade également chez les voisins du géant asiatique. – Virus sur l’Everest -Au Népal, qui affronte une hausse soudaine et massive des contaminations, le Covid-19 menace la saison d’alpinisme et sévit déjà sur “le toit du monde” – ce que le gouvernement nie. Au cours des trois dernières semaines, les cas sont montés en flèche, et deux personnes sur cinq testées sont maintenant positives. “Les établissements de santé ont été inondés de cas symptomatiques (..). La situation pourrait s’aggraver dans les prochains jours”, a déclaré à l’AFP Hemanta Chandra Ojha de la Division d’épidémiologie et de contrôle des maladies du Népal.Au Pakistan, les autorités, craignant une dégradation à l’indienne, ont imposé des restrictions sévères pour neuf jours à partir de samedi. Les écoles, commerces, restaurants et parcs sont fermés et les transports en communs ont été mis à l’arrêt, à l’approche de l’Aïd el-Fitr, la fête marquant la fin du mois de jeûne du ramadan, période de rassemblements.”Ces mesures ont été rendues nécessaires par la situation extrêmement dangereuse dans la région avec la propagation de mutations virulentes du virus”, a tweeté le ministre du Plan, Asad Umar, qui dirige la réponse gouvernementale contre l’épidémie.Les vols internationaux ont été réduits et les frontières avec l’Iran et l’Afghanistan fermées, sauf pour le commerce.A Singapour, de nouvelles restrictions entrent également en vigueur samedi.Au Japon, l’état d’urgence, rétabli le 25 avril à Tokyo et dans trois autres départements, y sera prolongé jusqu’au 31 mai, et sera réinstauré dans deux autres départements.La pandémie demeure limitée dans l’archipel nippon mais épuise le système hospitalier, d’autant que la vaccination avance très lentement.La nouvelle flambée de contaminations menace les Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet- 8 août), déjà reportés d’un an, même si le vice-président du Comité olympique international (CIO) John Coates a affirmé samedi que rien n’empêcherait les Jeux d’avoir lieu. Les spectateurs en provenance de l’étranger sont exclus et leurs organisateurs doivent encore trancher la question du public japonais.- L’UE prête à débattre d’une levée des brevets -Pour accélérer la diffusion des vaccins aux pays pauvres, le pape François a apporté son soutien à la proposition de levée des brevets.Le souverain pontife a condamné “le nationalisme étroit qui empêche, par exemple, l’internationalisation des vaccins”, dans un message vidéo au concert “Vax Live”.A l’occasion d’un sommet européen à Porto, le président du conseil européen Charles Michel a affirmé samedi que l’UE était prête à discuter d’une levée des brevets sur les vaccins contre le Covid-19, envisagée par l’administration américaine, si des “propositions concrètes” étaient avancées.Le président français Emmanuel Macron avait appelé vendredi “les anglo-saxons” à arrêter de “bloquer” les exportations de vaccins et des ingrédients nécessaires pour les produire, ce qui permettrait de renforcer “la solidarité” mondiale.Son pays, qui se déconfine lentement avec de hauts niveaux de circulation du virus, a étendu à sept pays supplémentaires (Turquie, Bangladesh, Sri Lanka, Pakistan, Népal, Emirats arabes unis, Qatar) une quarantaine obligatoire de 10 jours pour les voyageurs arrivant en France.En Belgique, les tables et les chaises sont sorties, les patrons de bars et restaurants s’affairent: après presque sept mois, les terrasses ont rouvert samedi, par un temps frais et pluvieux.En Grèce, ce sont les plages privées qui seront rouvertes samedi et les musées la semaine prochaine, ont annoncé les responsables de la santé de ce pays qui se prépare à l’ouverture de la saison touristique le 15 mai.Le Covid-19 a fait au moins 3.258.595 morts dans le monde et contaminé plus de 155.981.070 personnes depuis fin 2019, selon un bilan établi vendredi par l’AFP.Avec 789.500 contaminations enregistrées quotidiennement dans le monde cette semaine, l’indicateur a légèrement baissé (-4% par rapport à la semaine précédente) pour la première fois en 10 semaines, seule l’Asie connaissant une accélération (+10%) dans le sillage de l’Inde.La pandémie ralentit ailleurs : -25% en Afrique, -24% en Europe, -13% au Moyen-Orient, -12% aux Etats-Unis/Canada, -12% en Océanie et -8% en Amérique latine/Caraïbes.burx/ob/at/cac

The post Virus: record de plus de 4.000 morts par jour en Inde, le pape pour une levée temporaire des brevets sur les vaccins first appeared on ProcuRSS.eu.

To Top